23/05/2013

Simplon, l'école du web solidaire

Vous avez un projet d'entreprise sociale liée au web, mais vous manquez de compétences ? Simplon vous offrira peut-être la solution. Cette nouvelle école du web basée à Montreuil propose à des personnes défavorisées d'apprendre les technologies du web en six mois seulement, mais aussi de monter leur projet. Tout en étant rémunérées. "C'est à la fois une école et un incubateur", explique Frédéric Bardeau, l'un des quatre co-fondateurs de l'école. "Quand on connaît ces technologies, on peut mettre assez vite en place un projet, un site web, une application".

Tous les six mois, 24 étudiants seront sélectionnés en fonction de leur situation, de leur motivation et surtout, de leur projet d'entreprise sociale. "Nous aimerions recruter des personnes qui en ont vraiment besoin, des personnes exclues des filières traditionnelles et dont le projet aurait peu de chances d'aboutir autrement", souligne Frédéric Bardeau.

"Un pari"

Une opportunité de taille quand on sait que le secteur du web peine à recruter : une fois sortis de l'école, les étudiants de Simplon auront toutes les chances de trouver un emploi, dans leur propre entreprise ou une autre. D'autant plus que certains sponsors de l'école envisagent déjà d'embaucher des étudiants des premières promotions.

"Cette école est un pari", affirme Frédéric Bardeau. "Tous les entrepreneurs sociaux du digital ont à peu près le même profil : école de commerce et compagnie. Nous pensons que les personnes des quartiers, en difficulté, en insertion, auront des idées et des projets différents de ceux qui sont nés avec une cuillère en argent dans la bouche." Il espère aussi recruter autant de filles que de garçons, dans un secteur où elles se font rares.

Contrairement à l'école lancée en grande pompe par Xavier Niel, avec des promotions de mille étudiants, Simplon se veut plus familiale, évoque la programmation comme de "l'artisanat". Un artisanat que l'école vendra à l'occasion. Car son modèle économique se base non seulement sur du sponsoring, mais aussi sur la production d'applications ou de sites internet, comme une web agency. Les fondateurs comptent aussi vendre des formations et ont l'intention de prendre des parts dans les start-ups solidaires créées par leurs étudiants.

Super-pouvoirs

"Apprendre à programmer donne des super-pouvoirs. Nos étudiants pourront créer des applications capables de changer radicalement les choses. On a besoin de personnes qui vont rendre la société meilleure avec des lignes de code". Et Frédéric Bardeau a déjà des idées de partenariats solidaires en tête. Co-fondateur de l'agence de communication responsable Limite, il travaille depuis des années avec de nombreuses organisations caritatives. "Je vais déployer mon énergie auprès d'elles pour qu'elles nous soumettent des problèmes auxquels nous pourrions trouver des solutions. Nous voulons un hackathon permanent à Simplon".

Les candidatures sont ouvertes jusqu'au 1er juillet, pour une rentrée à l'automne, et pas question de s'y mettre à la dernière minute ! Il faudra en effet passer plusieurs épreuves pour accéder aux entretiens, comme la création d'une vidéo pour se présenter ou l'acquisition de "badges" sur un site d'initiation à la programmation. Et les fondateurs sont ravis : les trois premiers inscrits sont des inscrites...

A lire également :
> Paris : un incubateur de start-ups à vocation sociale
> 42, l'école gratuite de Xavier Niel pour dénicher les génies français

Commentaires

Bjr, nous sommes sur un projet de création d'un énième site de rencontres et d'amitié... quatre associés pour le moment liés par un contrat, un cabinet d'avocats, un publicitaire, un web designer et un maître d'oeuvre. Il nous manque un web master prêt à se lancer dans cette aventure. Y en a t'il un dans votre école d'assez courageux ?
JP Scanu
+33614784675

Écrit par : Jean Pierre SCANU | 28/12/2013

Répondre à ce commentaire

j:aimerai bien aprendre la tecnogie web ;merci beuacoup

Écrit par : HASSAN | 08/11/2014

Répondre à ce commentaire

j:aimerai bien aprendre la tecnogie web ;merci beuacoup

Écrit par : HASSAN | 08/11/2014

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire