06/08/2012

Quand les réseaux sociaux font basculer des vies

Facebook a ouvert il y a peu le site Stories, qui référence les belles histoires rendues possibles par le réseau social. Car les milliards de messages qui transitent chaque jour par Twitter, Facebook et autres ne sont pas toujours anodins. Certains ont même fait basculer des vies.

Ces histoires insolites se propagent régulièrement sur la toile. Sur Tech Ethique, nous avons par exemple évoqué celle de ce garçon américain, atteint du cancer, qui a pu réaliser ses rêves grâce aux utilisateurs de Reddit. Ou encore, plus près de nous, l'aventure d'une jeune française subitement poussée à la rue qui, en quelques heures, a trouvé sur Twitter une aide inespérée.

La mémoire retrouvée grâce à Facebook

Partout dans le monde, les réseaux sociaux, de plus en plus puissants, sont le vecteur d'une solidarité aussi inattendue qu'efficace. Et Facebook a bien compris à quel point ces histoires pouvaient valoriser son image, à l'heure où la méfiance s'accroît à son égard. En ouvrant Stories, Facebook réalise une opération de communication efficace, en copiant Twitter Stories, initié par son principal rival.

La première histoire publiée raconte la vie de Mayank Sharma, un habitant de New Delhi qui a perdu la mémoire et a réussi, grâce à Facebook, à recoller les morceaux de sa vie. Le tout dans un bel emballage, avec une vidéo de qualité qui donne envie de voir les prochaines. Le site de Twitter est tout aussi soigné et plus fourni, avec des histoires drôles ou émouvantes, anecdotiques ou universelles. Un plaisir à parcourir... A condition de passer outre l'auto-congratulation dégoulinante de ces deux sites.

Écrire un commentaire