17/07/2012

Le braille s'invite dans les smartphones

Comment rendre l'usage des téléphones mobiles plus facile pour les personnes aveugles ? Plusieurs initiatives réinventent le braille façon high tech pour permettre aux non-voyants de mieux communiquer.

Les grandes universités américaines sont à la pointe dans ce domaine. Georgia Tech s'apprête notamment à sortir l'application BrailleTouch, qui permet d'écrire en braille sur un smartphone, grâce à six gros points tactiles affichés à l'écran. Pratique pour envoyer des e-mails ou des SMS à partir d'un téléphone.

Standford a quant à elle développé un programme relativement proche mais destiné cette fois aux tablettes tactiles :

D'autres organisations sont allées plus loin, en fabriquant des téléphones exclusivement réservés aux personnes aveugles et disposant d'un écran en relief, permettant d'écrire et de lire en braille, tels que DrawBraille :

Ces nouvelles devraient réjouir les adeptes du braille, dont certains craignent la disparition. Les performances de la synthèse vocale, popularisée avec Siri, ont détourné de nombreux non-voyants de la pratique quotidienne du braille. Les aveugles sont de moins en moins nombreux à savoir le lire et certains prédisent carrément des "générations d'aveugles analphabètes".

Ces innovations leur donneront sans doute tort, d'autant que certains chercheurs estiment que le braille sur mobile pourrait aussi séduire les voyants... Les concepteurs de BrailleTouch considèrent en effet que leur clavier braille, ne comportant que six touches, est plus pratique à utiliser que les claviers classiques de smartphones qui comportent une trentaine de touches minuscules. Feriez-vous l'effort d'apprendre un nouvel alphabet pour grappiller quelques secondes d'efficacité ?

Écrire un commentaire