02/05/2012

Facebook rajoute le don d'organes sur les profils

Âge, profession, statut marital, niveau d'études, voyages... Facebook propose à ses utilisateurs de nombreuses options de profil, pour faire connaître sa personnalité à ses contacts en ligne. Désormais, il est aussi possible d'y faire savoir si l'on est, ou pas, donneur d'organes.

Si l'utilisateur se déclare non donneur, alors Facebook lui propose de cliquer sur un lien renvoyant vers le registre des refus, afin d'officialiser son choix.

Cette fonctionnalité n'est pour le moment disponible que pour les utilisateurs américains et britanniques, mais devrait s'étendre prochainement aux autres nationalités.

dondorganes.jpg

Mark Zuckerberg, le fondateur de Facebook, espère ainsi promouvoir le don d'organes et pousser ses utilisateurs à exprimer publiquement leur position. Lors d'une interview à ABC News, il a révélé que cette idée lui était venue de son amitié avec Steve Jobs. L'ancien fondateur d'Apple avait bénéficié d'une greffe qui avait prolongé sa vie de quelques années.

Cette nouvelle option de profil s'inscrit dans la nouvelle politique "responsable" de Facebook. Ces derniers mois, l'entreprise a par exemple créé une alerte anti-suicide et a signé un partenariat avec Greenpeace. Une manière de redorer son image, à l'heure où la firme aux 900 millions d'amis inquiète plus que jamais.

Écrire un commentaire